Archive for the ‘Livre d’or’ Category

On parle de nous sur la Toile…

dimanche, décembre 21st, 2008

sur le blog de  notre ami Raphaël Goetter :

http://blog.goetter.fr/2008/10/30/attendre-bebe-autrement/

Sur le forum des Materneuses :

http://lesmaterneuses.superforum.fr/grossesse-et-naissance-f30/attendre-bebe-autrement-t2925.htm

Sur le forum de Simplement parents :

http://simplementparents.forumactif.net/le-coin-des-livres-f36/attendre-bebe-autrement-t293.htm

Sur le site de l’association Doulas de France : http://www.doulas.info/publi/newsletter/200809.html

Sur le blog de Sandra, une maman de 5 enfants expatriée à Singapour : http://cinqptitsgremichons.blogspot.com/2008_12_01_archive.html

Sur le blog Planetmère : http://planetemere.over-blog.fr/article-24720343.html 

Une présentation d’ABBA sur le site de Famili : 

ATTENDRE BEBE… AUTREMENT

Non, ce n’est pas un énième ouvrage qui se contente de répondre à vos questions santé et psycho, mais un guide qui défend des points de vue originaux sur la grossesse et la naissance : non à la surmédicalisation, oui aux postures alternatives pour accoucher, à la liberté des femmes, au portage, etc.
Catherine Piraud-Rouet, Emmanuelle Sampers-Gendre, éditions la plage.

http://www.famili.fr/grossesse/2000768128-pratique/4748-la_librairie_des_parents/3563-grossesse/2000799564

La préface de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau, porte-parole de la Leche League France

samedi, juillet 12th, 2008

 

 photo-preface-photo-portrait-cs-didierjean-jouveau-preface-2.jpg

Je suis particulièrement fière de préfacer cet ouvrage qui, j’en suis sûre, fera date. Et de participer ainsi à cette belle entreprise.

Bien sûr, il n’est pas le premier en France à proposer une vision différente de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couches. Qu’on pense, depuis les années 70, aux Cahiers du nouveau-né, aux ouvrages de Frédérick Leboyer, Michel Odent, Bernadette de Gasquet, Madeleine Akrich, Blandine Poitel, Sophie Gamelin-Lavois…

Mais un ouvrage aussi ambitieux, aussi complet, aussi comprehensivediraient les anglophones, non, il n’y en avait pas.

Il y avait bien Une naissance heureused’Isabelle Brabant, d’ailleurs longuement cité ici. Mais il est québécois et ne correspond pas toujours aux réalités françaises, même s’il a été largement utilisé dans les milieux de la naissance alternative.

Nous aurons donc maintenant cet ouvrage, à la fois source d’information et de réflexion.

Une information détaillée sur le vécu de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couches ; sur les examens, traitements et gestes médicaux si nombreux (et en inflation constante) faits sur les femmes enceintes, dont elles connaîtront la justification et pourront décider en conscience si elles les souhaitent ou pas ; sur les différentes préparations et accompagnements (médecins, sages-femmes, doulas…) ; sur les différents lieux et modes d’accouchement, y compris le domicile.

Une information qui leur permettra de faire un choix éclairé, et qui s’inscrit tout à fait dans les recommandations européennes et nationales[1].

Une information qui ne s’arrête pas au lendemain de l’accouchement, puisque de nombreuses pages sont consacrées aux pratiques de maternage respectueuses des besoins du bébé (allaitement, portage, etc.).

Une information qui se double d’une belle réflexion sur certains points. Je pense notamment au magnifique chapitre sur la douleur.

Une information et une réflexion enrichies de beaux témoignages de femmes.

Au total, un ouvrage qui deviendra au fil des ans (et j’espère qu’il sera régulièrement mis à jour), le compagnon de milliers de femmes tout au long de leur grossesse (je suis sûre que comme on dit « le Pernoud », on dira « le Piraud/Sampers » !), et qui les aidera à vivre la naissance qu’elles souhaitent.

Une naissance à visage humain.

Claude Didierjean-Jouveau



[1]Je pense notamment à la résolution du Parlement européen du 8 juillet 1988 demandant que soit garanti « le libre choix de l’hôpital et des modalités (position) de l’accouchement, l’assistance appropriée lorsque la femme opte pour l’accouchement à domicile, […] l’accouchement naturel, sans que l’accouchement soit accéléré ou retard頻, ainsi qu’au guide de bonnes pratiques de la Hauteautorité de santé sur l’information des femmes enceintes, pour qui « bien informer, c’est informer clairement la femme de son droit d’accepter ou de refuser un examen de dépistage […], après lui avoir expliqué l’utilité, les bénéfices escomptés et les éventuels inconvénients et conséquences de cet examen ».

La préface du docteur Michel Odent

samedi, juillet 12th, 2008

michel-odent-portrait.JPG

Catherine Piraud-Rouet et Emmanuelle Sampers-Gendre vont-elles me faire changer d’avis ? Jusqu’à une date récente je pensais que les livres sur la grossesse, l’accouchement et la naissance pouvaient être lus par toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à l’avenir de l’humanité…sauf les femmes enceintes. Leur temps est en effet trop précieux : regarder la lune, écouter de la belle musique, chanter pour le bébé qu’elles portent, redécouvrir les universelles berceuses, partager leurs fantasmes avec d’autres futures mères… J’aime à évoquer les premières pages de ce vieux best-seller où la consommation des fruits de l’arbre de la connaissance est juxtaposée avec le fait que les humains sont condamnés à avoir une naissance difficile. Je garde à l’esprit la facilité avec laquelle ma voisine illettrée a mis au monde son bébé, alors que mon autre voisine gynécologue accoucheur, qui sait tout sur les récepteurs utérins à l’ocytocine, a essayé en vain d’accoucher par les voies naturelles. En fait « Atttendre Bébé…Autrement » nous oblige à comprendre que nous vivons dans un monde spécial et sans modèles où il ne suffit plus de satisfaire les besoins de base des femmes enceintes. Aujourd’hui les femmes enceintes sont obligées de faire des choix et sont donc condamnées à être informées. Puisque la grossesse est socialisée plus que jamais, on ne peut plus attendre un bébé sans être au courant de certaines démarches obligatoires, telles les déclarations à la Caisse nationale d’assurance maladie et la Caisse d’allocation familiale. Puisque la socialisation de la grossesse se fait avant tout par le biais d’une médicalisation, toute femme enceinte doit être au courant du contenu des examens médicaux quasi obligatoires. La véritable question est : « comment s’informer ? » A l’époque de l’Internet on pourrait penser que le livre est une façon périmée de s’informer. Ce point de vue suggère une mise en garde. Par l’Internet il est trop facile de se laisser inonder par des informations inutiles, sans valeurs, voire erronées et souvent sources d’angoisse. En attendant son bébé une femme a besoin d’une information sélectionnée, vérifiée, classée, et surtout présentée de façon à ne pas altérer son état émotionnel, c’est à dire à ne pas l’inquiéter inutilement. Qui peut au mieux « mâcher la besogne » ? Le bon sens suggère une réponse : un livre écrit par deux mères expérimentées ne peut pas être dangereux…il peut même être très utile. Michel Odent

Un message de Raphaël Goertter , en date du 30 Octobre 2008 :

Bonjour Emmanuelle, bonjour Catherine,

Nous venons de recevoir un exemplaire de l’ouvrage « attendre bébé… autrement » et je vous en remercie, ma femme et moi allons pouvoir le feuilleter tranquilement ce week-end.

En attendant, je me suis permis d’annoncer cet événement sur mon blog :
http://blog.goetter.fr/2008/10/30/attendre-bebe-autrement/

Bonne chance pour la vente du livre 😉

Raphaël