Trois maternités évaluées actuellement : le label « Ami des bébés » à la clé

Trois nouvelles maternités pourraient venir allonger la liste des établissements labellisés « Ami des bébés », au nombre de six[1] aujourd’hui dans l’Hexagone. Ces trois maternités candidates au label sont actuellement évaluées par des évaluateurs désignés par la Coordination française pour l’allaitement maternel (Cofam). Les résultats seront connus le 11 décembre prochain. En attendant le verdict, les noms de ces trois maternités candidates restent secrets, par souci de confidentialité et pour ne pas nourrir d’espoirs précoces en cas de non attribution du label. Espérons toutefois que l’une d’entre elles soit parisienne ou du moins implantée en Ile de France, la capitale et ses environs ne comptant encore aucun établissement labellisé. Si ces trois maternités obtiennent le label, le nombre d’établissements « Ami des bébés » en France passerait de 6 à 9. Encourageant, surtout si l’on sait qu’en parallèle une vingtaine d’autres maternités sont d’ores et déjà, elles aussi, entrées dans une démarche de labellisation. « Il s’agit de véritables projets d’établissement officiels, indique Kristina Lofgren, chargée de mission Initiative pour des hôpitaux Amis des bébés (IHAB). Cela signifie donc que ces maternités, même si elles doivent encore avancer dans leur projet pour obtenir le label, peuvent déjà proposer aux femmes un soutien à l’allaitement et un accompagnement personnalisé de la naissance. » N’hésitez donc pas à demander aux maternités avec lesquelles vous prenez contact si les équipes soignantes sont engagées dans une démarche de labellisation « Ami des bébés ».

Pour en savoir plus : http://coordination-allaitement.org/cofam.htm



[1] La maternité du CH Lons le Saunier (Jura), la Clinique St Jean de Roubaix (a fermé et fusionné avec la maternité de Tourcoing), la maternité du CH de Cognac (Charente), l’Hôpital de Saint-Affrique (Sud Aveyron), la maternité de Mont de Marsan (Landes) et la maternité du CH d’Arcachon (Gironde).

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.