La préface du docteur Michel Odent

michel-odent-portrait.JPG

Catherine Piraud-Rouet et Emmanuelle Sampers-Gendre vont-elles me faire changer d’avis ? Jusqu’à une date récente je pensais que les livres sur la grossesse, l’accouchement et la naissance pouvaient être lus par toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à l’avenir de l’humanité…sauf les femmes enceintes. Leur temps est en effet trop précieux : regarder la lune, écouter de la belle musique, chanter pour le bébé qu’elles portent, redécouvrir les universelles berceuses, partager leurs fantasmes avec d’autres futures mères… J’aime à évoquer les premières pages de ce vieux best-seller où la consommation des fruits de l’arbre de la connaissance est juxtaposée avec le fait que les humains sont condamnés à avoir une naissance difficile. Je garde à l’esprit la facilité avec laquelle ma voisine illettrée a mis au monde son bébé, alors que mon autre voisine gynécologue accoucheur, qui sait tout sur les récepteurs utérins à l’ocytocine, a essayé en vain d’accoucher par les voies naturelles. En fait « Atttendre Bébé…Autrement » nous oblige à comprendre que nous vivons dans un monde spécial et sans modèles où il ne suffit plus de satisfaire les besoins de base des femmes enceintes. Aujourd’hui les femmes enceintes sont obligées de faire des choix et sont donc condamnées à être informées. Puisque la grossesse est socialisée plus que jamais, on ne peut plus attendre un bébé sans être au courant de certaines démarches obligatoires, telles les déclarations à la Caisse nationale d’assurance maladie et la Caisse d’allocation familiale. Puisque la socialisation de la grossesse se fait avant tout par le biais d’une médicalisation, toute femme enceinte doit être au courant du contenu des examens médicaux quasi obligatoires. La véritable question est : « comment s’informer ? » A l’époque de l’Internet on pourrait penser que le livre est une façon périmée de s’informer. Ce point de vue suggère une mise en garde. Par l’Internet il est trop facile de se laisser inonder par des informations inutiles, sans valeurs, voire erronées et souvent sources d’angoisse. En attendant son bébé une femme a besoin d’une information sélectionnée, vérifiée, classée, et surtout présentée de façon à ne pas altérer son état émotionnel, c’est à dire à ne pas l’inquiéter inutilement. Qui peut au mieux « mâcher la besogne » ? Le bon sens suggère une réponse : un livre écrit par deux mères expérimentées ne peut pas être dangereux…il peut même être très utile. Michel Odent

Un message de Raphaël Goertter , en date du 30 Octobre 2008 :

Bonjour Emmanuelle, bonjour Catherine,

Nous venons de recevoir un exemplaire de l’ouvrage « attendre bébé… autrement » et je vous en remercie, ma femme et moi allons pouvoir le feuilleter tranquilement ce week-end.

En attendant, je me suis permis d’annoncer cet événement sur mon blog :
http://blog.goetter.fr/2008/10/30/attendre-bebe-autrement/

Bonne chance pour la vente du livre 😉

Raphaël

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.