La préface de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau, porte-parole de la Leche League France

 

 photo-preface-photo-portrait-cs-didierjean-jouveau-preface-2.jpg

Je suis particulièrement fière de préfacer cet ouvrage qui, j’en suis sûre, fera date. Et de participer ainsi à cette belle entreprise.

Bien sûr, il n’est pas le premier en France à proposer une vision différente de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couches. Qu’on pense, depuis les années 70, aux Cahiers du nouveau-né, aux ouvrages de Frédérick Leboyer, Michel Odent, Bernadette de Gasquet, Madeleine Akrich, Blandine Poitel, Sophie Gamelin-Lavois…

Mais un ouvrage aussi ambitieux, aussi complet, aussi comprehensivediraient les anglophones, non, il n’y en avait pas.

Il y avait bien Une naissance heureused’Isabelle Brabant, d’ailleurs longuement cité ici. Mais il est québécois et ne correspond pas toujours aux réalités françaises, même s’il a été largement utilisé dans les milieux de la naissance alternative.

Nous aurons donc maintenant cet ouvrage, à la fois source d’information et de réflexion.

Une information détaillée sur le vécu de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couches ; sur les examens, traitements et gestes médicaux si nombreux (et en inflation constante) faits sur les femmes enceintes, dont elles connaîtront la justification et pourront décider en conscience si elles les souhaitent ou pas ; sur les différentes préparations et accompagnements (médecins, sages-femmes, doulas…) ; sur les différents lieux et modes d’accouchement, y compris le domicile.

Une information qui leur permettra de faire un choix éclairé, et qui s’inscrit tout à fait dans les recommandations européennes et nationales[1].

Une information qui ne s’arrête pas au lendemain de l’accouchement, puisque de nombreuses pages sont consacrées aux pratiques de maternage respectueuses des besoins du bébé (allaitement, portage, etc.).

Une information qui se double d’une belle réflexion sur certains points. Je pense notamment au magnifique chapitre sur la douleur.

Une information et une réflexion enrichies de beaux témoignages de femmes.

Au total, un ouvrage qui deviendra au fil des ans (et j’espère qu’il sera régulièrement mis à jour), le compagnon de milliers de femmes tout au long de leur grossesse (je suis sûre que comme on dit « le Pernoud », on dira « le Piraud/Sampers » !), et qui les aidera à vivre la naissance qu’elles souhaitent.

Une naissance à visage humain.

Claude Didierjean-Jouveau



[1]Je pense notamment à la résolution du Parlement européen du 8 juillet 1988 demandant que soit garanti « le libre choix de l’hôpital et des modalités (position) de l’accouchement, l’assistance appropriée lorsque la femme opte pour l’accouchement à domicile, […] l’accouchement naturel, sans que l’accouchement soit accéléré ou retard頻, ainsi qu’au guide de bonnes pratiques de la Hauteautorité de santé sur l’information des femmes enceintes, pour qui « bien informer, c’est informer clairement la femme de son droit d’accepter ou de refuser un examen de dépistage […], après lui avoir expliqué l’utilité, les bénéfices escomptés et les éventuels inconvénients et conséquences de cet examen ».

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.